Blog

Remerciements d’équinoxe

Voici le temps des vendanges.
Honneur à la vigne et au raisin !
Raisin qui donnera le vin.

Les jours se tassent, il est temps qu’on engrange.
Grain au moulin, fruits à la resserre.
Honneur au pommier, et à tous les fruitiers !

Il est temps de remercier la Terre,
et de la laisser se reposer.

Invitation équinoxe d’automne

Sortir du duel et aller vers Soi

Jour et nuit sont à égalités
et nous allons bientôt choisir dans quelle Obscurité basculer.
Le Chaos du dehors sur lequel nous n’avons que peu d’emprises ?
Ou celui du dedans, pouvoir créateur pour celui qui ose lever le voile des cicatrices ?

Paradoxe, révolte, résignation, pourquoi devoir porter le masque ?
La question devrait-être : pourquoi ne devrions nous pas porter le masque ?

L’Humanité dans le collectif vie masquée
Pour protéger leurs blessures les égos se sont déguisés.
Ce qui est au dehors est le reflet de ce qui est au dedans
C’est l’automne, lâchons nos vieilles branches et cheminons en dedans.
Levons les voiles sur notre Obscurité intérieure
Accueillons l’égo qui pleure les souffrances antérieures.
Pour qu’enfin reliés à notre Souveraineté
Se déploie la Puissance Créatrice de l’Humanité.

Mascha

Retour sur notre rituel des familles pour Lughnasad

Dans notre rythme social actuel, Lughnasad tombe en plein dans les vacances scolaires estivale. Ainsi, tout comme l’année dernière, le groupe était très réduit pour ce rituel avec juste une famille en plus de la notre. Ca n’en était pas moins puissant au vu du dragon venu nous rendre visite (cf photo du foyer). Le dragon a une symbolique très riche et j’ai choisi de partager une petit info ici : c’est une énergie brute associée au chaos source de vie et de manifestation. Tous les possibles sont là et s’offrent à nous à condition d’accueillir notre propre puissance et la canaliser vers notre réalisation. Une belle rencontre donc en cette fête des moissons.

Invitation Lughnasad

La graine a fini son cycle de vie, le blé est mur et il a été moissonné. Le fruit de notre travail et là et il brille de tout son éclat, pourtant, il arrive que nous ne sachions pas le reconnaître parmi tous les rayons Lumineux que le soleil nous envoie.
Parfois parce que le fruit semble bien loin de notre projection lorsque, au seuil de la période Sombre, nous avions planté la graine. Mais cette graine n’est pas restée bien longtemps blottis dans les doux bras de la Terre, elle a germé et notre volonté n’était pas seule à décider de la direction de la tige.
Parfois simplement parce que nous avions pensé pouvoir rester tranquillement avec notre petite graine endormie dans l’hiver. Mais rien ne peut arrêter la spirale de la Vie, le renouvellement des cycles.
La Nature est généreuse, pleine d’Amour Inconditionnel elle nous offre son abondance quel qu’est été notre chemin ou notre apparente stagnation.


Solstice d’été

Après l’équinoxe et Beltaine en reliance, mais chacun·e chez soi, c’était une joie de se retrouver en chair et en os pour le solstice d’été.
Le soleil aussi s’était enfin déconfiné, pile ce jour-là. Tant mieux, c’est lui qu’on fêtait.

Il y a six mois, au cœur de la période sombre, le soleil faisait un imperceptible retour, comme, aujourd’hui, à son plein rayonnement, il amorce son déclin.
Il y a six mois, au cœur de la période sombre, nous avons célébré sa « naissance », aujourd’hui nous célébrons son apogée.
Nous avons célébré la promesse de la chaleur, de la lumière et de la germination à venir, comme, aujourd’hui, nous célébrons les premiers fruits et la promesse des récoltes et moissons.

Nous avons célébré tout cela, honoré la lumière, l’énergie de guérison, et les vertus du feu soleil.
Et bien sûr, le Petit Peuple n’a pas été oublié.

Le blé encore vert sera moissonné, et nous nous retrouverons à la Lughnasadh.

Retour sur notre rituel des familles pour le Solstice d’été

Vendredi 19 juin en fin de journée, Marzin et moi avons organisé ce que j’ai appelé le rituel des familles. Un temps de fête à partager avec ses enfants pour (ré)apprendre la roue de l’année, s’incarner dans le sacré à travers la magie des cycles. Cette dynamique a pris un nouveau départ lors de ce rdv après un an tout pile, de Beltan 2019 à Beltan 2020 car j’ai senti la nécessité de réaligner les intentions pour la vie de ce groupe.

Trois familles se sont jointes à nous. J’ai beaucoup aimé l’énergie des enfants lors de ce rituels, je les ressentais comme un prolongement du petit peuple. Le feu, constitué de 7 essences d’arbres et de médicinales de notre pagus, est venu saluer Taranis en se couchant devant son invocation par Marzin. Comme toujours chacun a pu faire son offrande et nous avons partagé les dons de la Terre. Des nèfles fraiches du jardin, du jus de coing de cet automne et du blé apportant chacun ses variation de jaune-oranger.
Bien empli de la puissance Solaire, armé des plantes guérisseuses, nous pouvons entamer plus sereinement la descente vers les mois Sombres.

Prochain rdv : Lughnasad

Invitation Solstice d’été

La puissance Solaire est à son apogée et l’Ombre a volé en éclats. Les éclats nous ont parfois bousculés et leurs énergies retomberont bientôt en terre pour nourrir notre prochaine période d’introspection. Car si nous sommes au sommet de la Lumière, la période Sombre s’annonce déjà. L’astre Solaire, dans toute sa grandeur, vient nous offrir de quoi panser les blessures lorsque d’ici quelques mois nous serons, dans l’obscurité, à nouveau mis face à nos miroirs intérieurs. Profitons ensemble de ce feu de joie qu’il nous emplisse de toute l’énergie bénéfique des médicinales et de notre Lumière.

Invitation Beltan

Nous sommes sur le Seuil de la Période Claire de l’année celtique qui est divisée en 2 saisons. Les 6 dernières semaines de la Période Sombre, depuis l’Equinoxe de Printemps, nous les avons vécu en confinement. Comme une ultime plongée dans notre propre obscurité le monde connu s’est éteint pour nous laisser la chance de voir notre propre Lumière, la vraie oserais-je dire. Cette Lumière nous allons désormais nous préparer à l’offrir au Monde dans les prochains mois (et les dieux savent que le monde en a besoin). Le Dieu s’apprête une nouvelle fois à féconder la Déesse dans une fécondité visible pour nourrir nos Œuvres palpables (le travail de fécondité intérieure est désormais derrière nous).
Pour nous aider, le Petit Peuple sera de la partie dans cette période liminaire de Beltan où la frontière avec l’Autre Monde est très mince (comme à Samain). N’hésitez pas à leur poser vos questions et leur offrir vos pâtisseries maison en échange ! Ils sont les Être de la Nature, prêts à nous venir en aide pour accompagner le retour de l’Homme au sein de la Nature.

Invitation Equinoxe de printemps pour les familles

Le Corbeau a fait son Œuvre, notre Terre que nous avons passé l’hiver à labourer est nettoyée.
Nous avons été confrontés face à nos plaies, nous les avons ouvertes et mises en Lumière.
Le temps est venu de semer à nouveau mais cette fois nous allons semer précisément des valeurs positives qui viendront croitre à la place de nos vieilles blessures.
Le printemps est arrivé, la pulsion de Vie contenue sous terre ne peut plus attendre et Kernunnos sort de son bois pour nous faire vibrer à l’unisson avec toute la Création.

Invitation Equinoxe de printemps pour les cheminants

Jonquilles, crocus et violettes ont fleuri, quelques arbres aussi déjà. La Vie renait visiblement, apportant l’énergie fougueuse et dynamisante de cette nouvelle saison. Les jours qui rallongent nous rappellent que l’équinoxe a bientôt lieu, le vendredi 20 mars, moment d’équilibre et passage vers la saison claire.

Peut-être commencez vous aussi à voir éclore et fleurir vos souhaits et projets semés pendant la saison sombre? Savez-vous les reconnaitre pour leur apporter toute votre attention afin qu’ils puissent croître jusqu’aux récoltes estivales?

Dans les senteurs des fleurs nouvelles
Dans les couleurs qui parent les arbres
Dans le jour chaque jour un peu plus long
Dans la légèreté et la liberté
Je danse, je chante et je célèbre
L’énergie éclatante du renouveau
Je désire, j’arrose et j’encourage
L’épanouissement des intentions qui ont germé